Victor Hugo Tome 2 : Je serai celui-là !

Auteur


Parution: Janvier 2002
Pages: 1024
Format: 132mm x 198mm
Prix: 29.95 $
ISBN: 978-2-845-63022-2


Victor Hugo Tome 2 : Je serai celui-là !

Le portrait fascinant d’un géant de la littérature…

Dans le tome I, Hugo était jeune, fougueux, prudent aussi pour préserver sa carrière, aimable avec le pouvoir en place, soucieux du paraître, et amoureux transi, et jaloux ô combien !
Dans le tome II, il s’est en quelque sorte assagi. Non qu’il cesse de dénoncer et de combattre l’injustice, il le fera jusqu’à sa mort, protestant contre le travail des enfants, visitant les prisons, le bagne, luttant toujours contre la peine de mort… mais il ne cherche plus à  » faire carrière « . Il est déjà un écrivain célèbre, certes, toutefois il ne transige plus, il choisit la rigueur.

Et puis il a souffert :  » Je connais la douleur ; j’ai longtemps habité / Cette maison sinistre et solitaire…  » Léopoldine s’est noyée, son frère Eugène est mort chez les fous, la France l’a chassé hors de ses frontières, alors que ses deux fils sont en prison. D’abord réfugié en Belgique, il doit fuir encore jusqu’à Jersey (là où les tables tournent !), avant de s’installer à Guernesey pour une longue autre vie.  » Quand la liberté rentrera, je rentrerai… « , il le crie, pas avant !
Près de vingt ans d’exil – d’où vont surgir Les Châtiments, Les Contemplations, La Légende des Siècles, Les Misérables, Les Travailleurs de la mer, L’Homme qui rit et tant d’autres chefs-d’œuvre… – pendant lesquels il s’occupe de sa famille, de ses enfants autour de lui, de ses petits-enfants bientôt, et de sa fidèle maîtresse Juliette, tout en organisant chaque semaine à Guernesey des repas pour les enfants démunis.
Près de vingt ans ailleurs avant de se retrouver  » heureux en Paris, avec tous enfermé  » pour la proclamation de la République en 1870, juste après la déclaration de guerre contre la Prusse. Désormais adulé par ses pairs et par le public, un nouvel espace s’ouvre devant ce personnage unique, élu sénateur, sage que l’on vient consulter chez lui entre deux frasques au bois de Boulogne…
Oui, la vie de Hugo est tout à fait étonnante, mais il y a plus dans cette magnifique biographie : il y a, à chaque page, des extraits de ce qu’il a dit ou écrit, au jour le jour, et l’on est ébloui par tant de jeunesse d’esprit, par tant de fougue, par tant d’intelligence. Hugo a tout bouleversé en son temps, le roman, le théâtre, la poésie… et le regard des autres.  » Vous ne voyez pas que je m’adresse à vous !  » disait-il. C’est encore vrai aujourd’hui. En ami.

AUTEUR

Max Gallo

Max Gallo a toujours conduit de front une œuvre de romancier, d’essayiste et d’historien. Ses romans s’organisent souvent en suites romanesques : La Baie des Anges ; Les Hommes naissent tous le même jour et La Machinerie humaine – série de dix romans qui se donne pour objet de peindre des destins français dans les dernières décennies : le premier titre, intitulé La Fontaine des Innocents, est paru en 1992, ; et le dernier, Le Jardin des Oliviers, en mars 1999. Historien – agrégé d’histoire, docteur ès lettres, longtemps enseignant –, Max Gallo, avant de publier Napoléon et De Gaulle, est l’auteur de nombreuses biographies (Jaurès, Robespierre, Garibaldi, Vallès… ) et d’études d’ensemble (ainsi Les Clés de l’histoire contemporaine). Il a été éditorialiste à l’Express, a dirigé la rédaction du Matin de Paris. Un temps député de sa ville natale, Nice, puis parlementaire européen, il fut aussi secrétaire d’Etat et porte-parole du gouvernement (1983-1984). Il n’exerce plus de fonction politique depuis plusieurs années et se consacre tout entier à l’écriture. Il a été élu le 31 mai 2007 à l’Académie française au premier tour, occupant désormais le fauteuil n°24 de Jean-François Revel.

Suggestions