Ceci n’est pas une autobiographie

Auteur


Parution: Mai 2012
Pages: 1024
Format: 132mm x 198mm
Prix: 29.95 $
ISBN: 978-2-845-63563-0


Ceci n’est pas une autobiographie

Daniel Filipacchi a décidé de prendre la plume pour raconter, sans langue de bois ni faux-semblant, les plus grands moments de sa vie. Il revient sur les grandes passions autour desquelles il a construit sa carrière : le jazz, la photographie et l'art. Au fil d'anecdotes drôles et croustillantes, de Charlie Chaplin à Sidney Bechet, de Winston Churchill à Walt Disney, de Jean-Luc Lagardère à Rupert Murdoch, en passant par Jane Fonda et Chantal Goya, Daniel Filipacchi, grand jouisseur de la vie, trace en filigrane son parcours d'homme d'affaires exceptionnel et en plein son amour pour la musique, la presse et l'art. « J’ai fait à Match tout ce qu’on peut imaginer, sauf balayer les bureaux et nettoyer les carreaux. J’ai été maquettiste, chef des informations, directeur du service photo par intérim, photographe, reporter, rewriter, archiviste, garçon de courses. J’ai même rempli quelques fonctions vaguement administratives. Au départ, j’y étais entré directement comme photographe par le plus grand des hasards. Je venais d’avoir vingt ans, un soir de janvier 1948 » De Salut les copains à Paris Match, Daniel Filipacchi, personnage jusqu’à présent secret et mystérieux, nous dévoile pour la première fois sa « vie mode d’emploi », avec pudeur et insolence, avec sagesse et drôlerie, dans un style direct et original qui ressemble à son parcours.

Daniel Filipacchi a décidé de prendre la plume pour raconter, sans langue de bois ni faux-semblant, les plus grands moments de sa vie. Il revient sur les grandes passions autour desquelles il a construit sa carrière : le jazz, la photographie et l’art. Au fil d’anecdotes drôles et croustillantes, de Charlie Chaplin à Sidney Bechet, de Winston Churchill à Walt Disney, de Jean-Luc Lagardère à Rupert Murdoch, en passant par Jane Fonda et Chantal Goya, Daniel Filipacchi, grand jouisseur de la vie, trace en filigrane son parcours d’homme d’affaires exceptionnel et en plein son amour pour la musique, la presse et l’art.

« J’ai fait à Match tout ce qu’on peut imaginer, sauf balayer les bureaux et nettoyer les carreaux. J’ai été maquettiste, chef des informations, directeur du service photo par intérim, photographe, reporter, rewriter, archiviste, garçon de courses. J’ai même rempli quelques fonctions vaguement administratives.

Au départ, j’y étais entré directement comme photographe par le plus grand des hasards. Je venais d’avoir vingt ans, un soir de janvier 1948 »

De Salut les copains à Paris Match, Daniel Filipacchi, personnage jusqu’à présent secret et mystérieux, nous dévoile pour la première fois sa « vie mode d’emploi », avec pudeur et insolence, avec sagesse et drôlerie, dans un style direct et original qui ressemble à son parcours.

AUTEUR

Daniel Filipacchi

Daniel Filipacchi est né en 1928 à Paris. Sa mère a inventé le Village de Vacances et son père a lancé le Livre de Poche. Ne sortant d’aucun moule académique, il vit une grande aventure faite de liberté, de rencontres, d’amitiés fidèles, de chance et de passions. Il réussit à transformer ses distractions en affaires d’envergure nationale puis internationale : le jazz, la photo, la radio, la presse magazine, le surréalisme.

Suggestions