Paroles d’enfants dans la guerre

Auteur


Parution: 05Octobre 2006
Pages: 1024
Format: 132mm x 198mm
Prix: 27.95 $
ISBN: 978-2-845-63284-4


Paroles d’enfants dans la guerre

Tous les jours, nous voyons les ravages de la guerre à la télévision. Nous voyons, mais nous ne voulons pas vraiment savoir. Ces enfants, eux, ont vécu la guerre. Leurs journaux sont bouleversants.

« Je pensais que la guerre n’arrivait qu’aux autres. Mais elle allait entrer dans ma vie sans prévenir, et mon journal serait un journal de guerre. » Zlata avait onze ans, et son Journal a bouleversé le monde entier.
Aujourd’hui, à vingt-cinq ans, Zlata n’a rien oublié, et elle a voulu faire entendre la voix d’autres enfants qui, pris dans la guerre, se sont confiés à un journal.
Dans une cave sans eau ni électricité, séparés des parents, avalant des souris pour survivre, s’endormant au son des sirènes, réveillés par le fracas des bombes, au milieu de blessés et de mourants, Piete, Nina, Inge, Gunner, Hans, Sheila, Stanley, Yitskhok, Clara, Ed, Zlata, Shiran, Mary et Hoda ont vu, un jour, leur vie basculer.
La guerre est arrivée chez eux, leur volant leur enfance. Les balles ont tué ceux qu’ils aimaient, les privant de leur famille, de leurs amis, et, parfois, de leur avenir, les forçant à devenir adultes avant l’heure.

Ces Paroles d’enfants dans la guerre constituent un témoignage exceptionnel. De l’Allemagne de 1914 à l’Irak de 2004, la douleur et la force qui émanent des journaux sont les mêmes. Dans la violence de la guerre, les enfants sont égaux. Et notre impuissance à empêcher leur souffrance devient, devant ces voix d’enfants qui s’élèvent, un renoncement insupportable.

Pendant deux ans, Zlata Filipovic et Melanie Challenger, de la fondation Mostar, ont cherché, lu, exploré des archives pour sélectionner ces textes, inédits pour la plupart, introuvables pour les autres. L’émotion qui court sur ces pages, à travers le XXe siècle et à travers le monde, est intense, poignante.

AUTEUR

Zlata Filipovic

Zlata jouit d’une reconnaissance internationale depuis la publication en 1993 de son journal d’adolescente, chronique de Sarajevo en guerre, qui connut un immense succès. Publié par Viking and Puffin Books, l’ouvrage a été traduit en trente-six langues. Zlata est diplômée en sciences humaines de l’université d’Oxford (2001) et en études sur la paix internationale de Trinity College, université de Dublin (2004). Elle a donné de nombreuses conférences dans les écoles et les universités du monde entier et a travaillé avec, notamment, la fondation Anne-Frank, l’Onu et l’Unicef. Elle a fait partie à trois reprises du jury sélectionné par l’Unesco pour décerner son prix de littérature pour la jeunesse et la tolérance. Au nombre de ses travaux littéraires, on compte des contributions à plusieurs livres et à des journaux, la préface de The Freedom Writers Diary (Doubleday, 1999), la traduction et la préface de Milosevic, the People’s Tyran (Tauris, 2004). Récemment, elle a travaillé au département de l’Onu pour les Enfants engagés dans des conflits armés, sous la direction de Olara Ottunu. Elle vient de terminer un symposium international sur la résolution des conflits.

Suggestions