Le Ruban noir de Lady Beresford

Auteur


Parution: Novembre 2005
Pages: 1024
Format: 132mm x 198mm
Prix: 29.95 $
ISBN: 978-2-845-63242-4


Le Ruban noir de Lady Beresford

Vingt-trois histoires inquiétantes et autant de mystères, de quoi passer de longues nuits blanches…

Et nous voilà entraînés aux quatre coins du monde dans des lieux « habités », châteaux… vastes demeures… palais mythiques… où des êtres étranges se promènent la nuit pour aider les vivants ou pour se venger d’une ancienne injustice.

Ainsi, au début du XVIIIe siècle en Angleterre, une femme attache un ruban noir autour de son poignet parce que son frère bien-aimé, mort, venant une nuit la visiter, lui a brûlé la peau tout en lui annonçant son avenir. Que va-t-elle faire de cette redoutable prémonition ?… En Écosse, au château de Glamis, un enfant-monstre végète dans une chambre secrète parce qu’une bohémienne lui a jeté un sort : il ne pourra être sauvé que si une fille de la famille devient reine ! Et justement, trois générations plus tard naît une petite fille qui va épousera George VI, roi d’Angleterre… En Égypte, c’est à un accoucheur qu’il arrive une curieuse aventure : il est appelé la nuit pour accoucher une femme dans un mystérieux palais, tout se passe bien, mais le lendemain le palais a disparu… Aux États-Unis, c’est Abraham Lincoln qui, depuis son assassinat, hante la Maison-Blanche, et Franklin Roosevelt le sait très bien ! À Rome, il s’agit de la mère de Napoléon qui voit un soir apparaître son fils, alors détenu à Sainte-Hélène… Ou encore, aux environs de Londres, dans un petit village plutôt tranquille, chaque nuit un fougueux cheval noir sort mystérieusement de son écurie, pourtant cadenassée, pour ne revenir qu’à l’aube, fourbu et affamé. Pourquoi ?…

Vingt-trois histoires et autant de mystères, de quoi passer des nuits blanches à lire et à guetter… peut-être un bruit ? un volet qui claque ? un feu au loin dans la forêt ?…

Vingt-trois histoires inquiétantes et autant de mystères, de quoi passer de longues nuits blanches…

Et nous voilà entraînés aux quatre coins du monde dans des lieux « habités », châteaux… vastes demeures… palais mythiques… où des êtres étranges se promènent la nuit pour aider les vivants ou pour se venger d’une ancienne injustice.

Ainsi, au début du XVIIIe siècle en Angleterre, une femme attache un ruban noir autour de son poignet parce que son frère bien-aimé, mort, venant une nuit la visiter, lui a brûlé la peau tout en lui annonçant son avenir. Que va-t-elle faire de cette redoutable prémonition ?… En Écosse, au château de Glamis, un enfant-monstre végète dans une chambre secrète parce qu’une bohémienne lui a jeté un sort : il ne pourra être sauvé que si une fille de la famille devient reine ! Et justement, trois générations plus tard naît une petite fille qui va épousera George VI, roi d’Angleterre… En Égypte, c’est à un accoucheur qu’il arrive une curieuse aventure : il est appelé la nuit pour accoucher une femme dans un mystérieux palais, tout se passe bien, mais le lendemain le palais a disparu… Aux États-Unis, c’est Abraham Lincoln qui, depuis son assassinat, hante la Maison-Blanche, et Franklin Roosevelt le sait très bien ! À Rome, il s’agit de la mère de Napoléon qui voit un soir apparaître son fils, alors détenu à Sainte-Hélène… Ou encore, aux environs de Londres, dans un petit village plutôt tranquille, chaque nuit un fougueux cheval noir sort mystérieusement de son écurie, pourtant cadenassée, pour ne revenir qu’à l’aube, fourbu et affamé. Pourquoi ?…

Vingt-trois histoires et autant de mystères, de quoi passer des nuits blanches à lire et à guetter… peut-être un bruit ? un volet qui claque ? un feu au loin dans la forêt ?…

AUTEUR

Michel De Grèce

Le père de Michel de Grèce, le prince Christophe de Grèce, est le fils du roi Georges Ier de Grèce et de la grande-duchesse Olga de Russie ; sa mère, la princesse Françoise de France, est la sœur du Comte de Paris. La Maison royale de Grèce étant une branche de la Maison royale du Danemark, le prince Michel de Grèce est cousin germain du duc d’Edimbourg, cousin du roi d’Espagne et de la reine du Danemark. Michel de Grèce est né le 7 janvier 1939 à Rome (Italie) où ses parents vivaient alors. Son père étant décédé lorsqu’il avait un an, sa mère s’installa au Maroc avec lui pendant la Deuxième Guerre mondiale, dans la maison de sa grand-mère maternelle. De 1945 à 1948, ils sont à Malaga (Espagne) avant de venir à Paris. Après la mort de sa mère, en 1953, le prince Michel est accueilli dans la famille de son oncle, le comte de Paris. Il effectue toutes ses études en France, jusqu’au diplôme de Sciences politiques qu’il obtient en 1960. Ensuite, le prince Michel rejoint la Grèce, servant pendant quatre ans dans l’armée à Athènes et à Salonique. En 1965, il épouse Marina Karella, la fille d’un industriel grec. Sa femme n’étant pas de naissance royale, il doit renoncer à ses droits sur la couronne grecque. De 1965 à 1972, Michel et Marina de Grèce vivent aux environs d’Athènes, et c’est à cette époque que le prince écrit son premier ouvrage, Ma sœur l’histoire, ne vois-tu rien venir ?, publié en France aux éditions Julliard et couronné par le prix Cazes. Sa femme, Marina Karella, est peintre et sculpteur. Elle a dessiné des décors et des costumes pour le théâtre grec, participe à de régulières expositions à Paris, Athènes et New York, et ses œuvres sont exposées dans de très nombreux musées à travers le monde. Le prince Michel et Marina ont eu deux enfants, Alexandra (née en 1968) et Olga (née en 1971).

Suggestions