J’ai déplacé l’éléphant

Auteur


Parution: Août 2020
Pages: 330
Format: 153mm x 240mm
Prix: 32,95 $
ISBN: 978-9782374482705


J’ai déplacé l’éléphant

« C’était un soir de blues après mon éviction sauvage de la télévision. J’argumentais en vieux con à grands coups de “c’était mieux avant”, le tout accompagné d’un spleen qui oscillait entre le découragement et, quand même, la satisfaction du devoir accompli. Alors une jeune fille m’a offert une phrase inoubliable. Un proverbe indien : Si tu vois tout en gris, déplace l’éléphant ! J’ai applaudi. Double déclic. D’abord l’évidence qu’il fallait bousculer le pachyderme. Virer la grisaille qui encrassait mes enthousiasmes. Et ensuite, m’est venue l’idée d’écrire ce livre. Alors voilà ! Je vais t’offrir des phrases inoubliables. Des répliques de la vie courante que j’ai entendues ou qu’on m’a rapportées. Inédites. Des fulgurances à rendre jaloux tous les dialoguistes du monde. Leur brièveté en dit souvent bien plus long qu’un discours ou qu’un traité philosophique. Elles sont le reflet de ce que l’âme humaine a de futile ou de grave. L’humour, La mort, la vie, la dérision, la maladie, l’espoir, le dépit, l’amour. Un miroir de nous. » Avec sa truculence, son humour,sa gravité parfois, et toujours son humanité, Patrick Sébastien signe un ouvrage savoureux, à consommer sans modération.

« C’était un soir de blues après mon éviction sauvage de la télévision. J’argumentais en vieux con à grands coups de “c’était mieux avant”, le tout accompagné d’un spleen qui oscillait entre le découragement et, quand même, la satisfaction du devoir accompli. Alors une jeune fille m’a offert une phrase inoubliable. Un proverbe indien : Si tu vois tout en gris, déplace l’éléphant !

J’ai applaudi. Double déclic. D’abord l’évidence qu’il fallait bousculer le pachyderme. Virer la grisaille qui encrassait mes enthousiasmes. Et ensuite, m’est venue l’idée d’écrire ce livre.

Alors voilà ! Je vais t’offrir des phrases inoubliables. Des répliques de la vie courante que j’ai entendues ou qu’on m’a rapportées. Inédites. Des fulgurances à rendre jaloux tous les dialoguistes du monde. Leur brièveté en dit souvent bien plus long qu’un discours ou qu’un traité philosophique. Elles sont le reflet de ce que l’âme humaine a de futile ou de grave.
L’humour, La mort, la vie, la dérision, la maladie, l’espoir, le dépit, l’amour. Un miroir de nous. »

Avec sa truculence, son humour,sa gravité parfois, et toujours son humanité, Patrick Sébastien signe un ouvrage savoureux, à consommer sans modération.

AUTEUR

Patrick Sébastien

Né le 14 novembre 1953, Patrick Sébastien, l’homme aux multiples talents, fêtera bientôt ses 25 ans de scène et de télévision. Depuis 1974, date de son arrivée à Paris en provenance de sa Corrèze natale, que de chemin parcouru… Des centaines de galas chaque année ; 9 Olympia ; la télévision avec « Carnaval », « Farandole », « Sébastien c’est fou ». En 1992, son émission « Le grand bluff » entre dans le livre des records avec une audience de 17,5 millions de spectateurs. En 1994, il sort un livre : Au bonheur des âmes (Stock) et, en septembre, pour sa rentrée télévisuelle, suit sa nouvelle émission « Etonnant et drôle ». Entre temps, il devient président du club de rugby de Brive, le CAB. Puis en 2000, sort au cinéma son premier long métrage qu’il a écrit, réalisé, joué et produit : T’aime, une très belle histoire d’amour. En 2001 il sort un livre d’aphorismes qui s’appelera Carnet de notes (Cherche Midi). Depuis 1998, Patrick Sébastien revient deux fois par mois le samedi soir avec « Le plus grand cabaret du monde », record d’audience sur France 2.

Suggestions