Europa, la dernière chance de l’Europe

Auteur


Parution: Novembre 2014
ISBN: 978-2-845-63752-8


Europa, la dernière chance de l’Europe

« Sauvons l’Europe ! »

Dans Europa, la dernière chance de l’Europe, Valéry Giscard d’Estaing appelle, avec l’ancien chancelier allemand Helmut Schmidt, à la construction urgente d’un ensemble fort et fédéré, comprenant, dans un premier temps, douze nations de l’Union européenne.

Leur projet, baptisé EUROPA, ne demande aucune modification des traités européens. Création d’un Directoire, instauration d’un seul et même budget, fiscalité et droit du travail communs, il permettra au continent européen de redevenir puissant et solidaire face aux deux géants de la mondialisation, les états-Unis et la Chine.

Sans EUROPA, dans vingt ou trente ans, avertissent les auteurs, l’Europe et chacun des pays qui la composent ne compteront plus sur la scène mondiale.

« Ce projet d’Europa vous appartient. pour le mener à bien, il vous faudra abandonner beaucoup de vos pensées négatives, l’égoïsme individuel, la peur du changement, et croire dans l’espoir de bâtir une des grandes civilisations du XXIe siècle  ! »

Valéry Giscard d’Estaing

Minisite : http://www.europa-vge.com

AUTEUR

Valéry Giscard D’Estaing

Toute l’équipe des éditions XO a appris avec tristesse la mort de Valéry Giscard d’Estaing. L’ancien président de la République, qui a su moderniser et réformer la France, n’était pas seulement un homme d’État respecté dans le monde entier. Cet inspecteur des finances, énarque et polytechnicien, était aussi un amoureux des lettres, admirateur inconditionnel de Stendhal et de Maupassant. Romancier, essayiste, il est élu à l’Académie française en 2003. Aux éditions XO, il est l’auteur d’un essai remarqué sur la relance nécessaire de l’Europe, Europa (2014). Son dernier roman, Loin du bruit du monde, publié en novembre, revêtait pour lui une importance particulière. Roman de « la méditation et de la disparition », selon ses propres termes, il le vivait comme l’écho de son livre, Le Pouvoir et la vie (1988), qui retraçait son septennat et exaltait l’action, la jeunesse, le mouvement.

Suggestions