César Imperator

Auteur


Parution: Mai 2003
Pages: 1024
Format: 132mm x 198mm
Prix: 29.95 $
ISBN: 978-2-845-63047-5


César Imperator

César imperator, le portrait fascinant de celui qui fit de Rome, pour quatre siècles, le centre du monde. L’immense Empire romain a régné quatre siècles sur le monde. Il a été créé par un homme d’une stature exceptionnelle, secret, ambitieux mais attachant, Jules César, auquel Max Gallo restitue toute sa fascinante humanité… On le connaît vainqueur de Vercingétorix et séducteur de Cléopâtre, on le sait brillant écrivain et excellent orateur, mais peut-on imaginer ce qu’il lui a fallu d’énergie, de courage, d’habileté politique et militaire, pour parvenir à conquérir à lui seul le monde méditerranéen dans son entier, de l’Espagne à l’Asie, de l’Egypte aux côtes africaines…, tout en menant de front une guerre civile contre Pompée afin de revenir vainqueur dans Rome et d’y régner sans partage. César est un homme seul, même marié (plusieurs fois), même à la tête de ses armées, même dans les bras de ses jeunes et beaux secrétaires, même au milieu du peuple romain qui l’acclame parce qu’il a su aussi prendre aux riches pour donner aux pauvres et redistribuer les terres aux soldats. Seul et donc en perpétuel danger. Ce qui ne semble pas lui déplaire… Mais à force d’être grand, on peut perdre ses repères. Siégeant sur un trône d’or, dictateur et consul à vie, grand pontife et imperator, il n’a pas su voir, aveuglé par sa propre gloire, les poignards qui le guettaient dans l’ombre. Grâce à cet étonnant récit de Max Gallo – historien mais aussi, d’évidence, confident du héros, avec ce que cela comporte de compréhension et de reproches –, il est passionnant de comprendre comment les grands hommes se construisent peu à peu, et comment ils se trompent… Son monde sans doute était cruel, mais nous lui devons les fondements de la civilisation occidentale, autrement dit notre Histoire !

César imperator, le portrait fascinant de celui qui fit de Rome, pour quatre siècles, le centre du monde.
L’immense Empire romain a régné quatre siècles sur le monde. Il a été créé par un homme d’une stature exceptionnelle, secret, ambitieux mais attachant, Jules César, auquel Max Gallo restitue toute sa fascinante humanité

On le connaît vainqueur de Vercingétorix et séducteur de Cléopâtre, on le sait brillant écrivain et excellent orateur, mais peut-on imaginer ce qu’il lui a fallu d’énergie, de courage, d’habileté politique et militaire, pour parvenir à conquérir à lui seul le monde méditerranéen dans son entier, de l’Espagne à l’Asie, de l’Egypte aux côtes africaines…, tout en menant de front une guerre civile contre Pompée afin de revenir vainqueur dans Rome et d’y régner sans partage.

César est un homme seul, même marié (plusieurs fois), même à la tête de ses armées, même dans les bras de ses jeunes et beaux secrétaires, même au milieu du peuple romain qui l’acclame parce qu’il a su aussi prendre aux riches pour donner aux pauvres et redistribuer les terres aux soldats. Seul et donc en perpétuel danger. Ce qui ne semble pas lui déplaire…

Mais à force d’être grand, on peut perdre ses repères. Siégeant sur un trône d’or, dictateur et consul à vie, grand pontife et imperator, il n’a pas su voir, aveuglé par sa propre gloire, les poignards qui le guettaient dans l’ombre.

Grâce à cet étonnant récit de Max Gallo – historien mais aussi, d’évidence, confident du héros, avec ce que cela comporte de compréhension et de reproches –, il est passionnant de comprendre comment les grands hommes se construisent peu à peu, et comment ils se trompent… Son monde sans doute était cruel, mais nous lui devons les fondements de la civilisation occidentale, autrement dit notre Histoire !

AUTEUR

Max Gallo

Max Gallo a toujours conduit de front une œuvre de romancier, d’essayiste et d’historien. Ses romans s’organisent souvent en suites romanesques : La Baie des Anges ; Les Hommes naissent tous le même jour et La Machinerie humaine – série de dix romans qui se donne pour objet de peindre des destins français dans les dernières décennies : le premier titre, intitulé La Fontaine des Innocents, est paru en 1992, ; et le dernier, Le Jardin des Oliviers, en mars 1999. Historien – agrégé d’histoire, docteur ès lettres, longtemps enseignant –, Max Gallo, avant de publier Napoléon et De Gaulle, est l’auteur de nombreuses biographies (Jaurès, Robespierre, Garibaldi, Vallès… ) et d’études d’ensemble (ainsi Les Clés de l’histoire contemporaine). Il a été éditorialiste à l’Express, a dirigé la rédaction du Matin de Paris. Un temps député de sa ville natale, Nice, puis parlementaire européen, il fut aussi secrétaire d’Etat et porte-parole du gouvernement (1983-1984). Il n’exerce plus de fonction politique depuis plusieurs années et se consacre tout entier à l’écriture. Il a été élu le 31 mai 2007 à l’Académie française au premier tour, occupant désormais le fauteuil n°24 de Jean-François Revel.

Suggestions