1914-1918

Auteur


Parution: Novembre 2018
Pages: 528
Format: 153mm x 240mm
Prix: 45,95 $
ISBN: 978-2374480978


1914-1918

1914 et 1918 : deux années cruciales pendant lesquelles s’est joué le destin du monde

En 14 comme en 18, les allemands sont à moins de soixante kilomètres de Paris. Chaque fois, le patriotisme et la solidarité des soldats français et alliés ont permis de résister aux offensives

1914 : tous ces hommes qui partent, innocents, inconscients, n’imaginent pas que des centaines de milliers d’entre eux vont mourir ou être blessés avant que l’année se termine, et que cette guerre, qui devait être brève et locale, deviendra la Première Guerre mondiale.

1918 : Paris est en liesse. Après l’armistice du 11 novembre 1918, cinq terribles années de guerre se clôturent enfin. Cinq années qui ont vu l’apparition des armes chimiques, la généralisation des bombardements, l’enlisement des armées. Et qui ont fait dix millions de morts.

1914-1918, une guerre totale. Avec son immense talent d’historien, Max Gallo la raconte dans deux ouvrages aujourd’hui réunis : 1914, le destin du monde, et 1918, la terrible victoire.

Une œuvre exceptionnelle pour comprendre… et se souvenir.

AUTEUR

Max Gallo

Max Gallo a toujours conduit de front une œuvre de romancier, d’essayiste et d’historien. Ses romans s’organisent souvent en suites romanesques : La Baie des Anges ; Les Hommes naissent tous le même jour et La Machinerie humaine – série de dix romans qui se donne pour objet de peindre des destins français dans les dernières décennies : le premier titre, intitulé La Fontaine des Innocents, est paru en 1992, ; et le dernier, Le Jardin des Oliviers, en mars 1999. Historien – agrégé d’histoire, docteur ès lettres, longtemps enseignant –, Max Gallo, avant de publier Napoléon et De Gaulle, est l’auteur de nombreuses biographies (Jaurès, Robespierre, Garibaldi, Vallès… ) et d’études d’ensemble (ainsi Les Clés de l’histoire contemporaine). Il a été éditorialiste à l’Express, a dirigé la rédaction du Matin de Paris. Un temps député de sa ville natale, Nice, puis parlementaire européen, il fut aussi secrétaire d’Etat et porte-parole du gouvernement (1983-1984). Il n’exerce plus de fonction politique depuis plusieurs années et se consacre tout entier à l’écriture. Il a été élu le 31 mai 2007 à l’Académie française au premier tour, occupant désormais le fauteuil n°24 de Jean-François Revel.

Suggestions