Victor Hugo

Auteur


Parution: Octobre 2017
ISBN: 978-2374480060


Victor Hugo

Les éditions XO rassemblent dans un ouvrage unique les deux tomes de Victor Hugo, best-sellers de Max Gallo vendus à près de 300 000 exemplaires.

 
Victor Hugo est un grand, un immense écrivain. Tout le monde le reconnaît. Mais que sait-on de l’homme, de l’époux, de l’amant ?
Victor Hugo sera de tous les combats, dénonçant la misère du peuple, luttant contre la peine de mort, contre toutes les injustices.
Le portrait que nous en dresse aujourd’hui Max Gallo est fascinant, éclairant de l’intérieur ce siècle passionnant que fut le XIXe, naissant de la Révolution pour mettre au monde la République.
Avec Victor Hugo, Max Gallo déroule la vie intime du poète – si étroitement mêlée à la vie de la France – avec de larges extraits d’une oeuvre qui deviendra géante, et que nous découvrons pas à pas, au rythme impressionnant d’un génie en marche.

AUTEUR

Max Gallo

Max Gallo a toujours conduit de front une œuvre de romancier, d’essayiste et d’historien. Ses romans s’organisent souvent en suites romanesques : La Baie des Anges ; Les Hommes naissent tous le même jour et La Machinerie humaine – série de dix romans qui se donne pour objet de peindre des destins français dans les dernières décennies : le premier titre, intitulé La Fontaine des Innocents, est paru en 1992, ; et le dernier, Le Jardin des Oliviers, en mars 1999. Historien – agrégé d’histoire, docteur ès lettres, longtemps enseignant –, Max Gallo, avant de publier Napoléon et De Gaulle, est l’auteur de nombreuses biographies (Jaurès, Robespierre, Garibaldi, Vallès… ) et d’études d’ensemble (ainsi Les Clés de l’histoire contemporaine). Il a été éditorialiste à l’Express, a dirigé la rédaction du Matin de Paris. Un temps député de sa ville natale, Nice, puis parlementaire européen, il fut aussi secrétaire d’Etat et porte-parole du gouvernement (1983-1984). Il n’exerce plus de fonction politique depuis plusieurs années et se consacre tout entier à l’écriture. Il a été élu le 31 mai 2007 à l’Académie française au premier tour, occupant désormais le fauteuil n°24 de Jean-François Revel.

Suggestions