Le Lit d’Aliénor

Auteur


Parution: Février 2002
Pages: 1024
Format: 132mm x 198mm
Prix: 29.95 $
ISBN: 978-2-845-63041-3


Le Lit d’Aliénor

Un premier roman où le surnaturel et la sensualité se mêlent à l’Histoire, recréant une Aliénor d’Aquitaine insoupçonnée.

1137 à Poitiers.

Aliénor, la toute jeune duchesse d’Aquitaine, trépigne d’impatience. C’est aujourd’hui qu’arrive à sa Cour Loanna de Grimwald. Elle a quinze ans comme elle. Une nouvelle demoiselle de compagnie pour Aliénor, peut-être plus intéressante que les autres, car on la dit fort piquante.
Ce qu’Aliénor ignore, c’est que la belle Loanna descend d’une lignée de druides, engendrée par Merlin l’Enchanteur et Viviane, gardienne des secrets druidiques. De mère en fille, ces femmes veillent sur la destinée de l’Angleterre. Comme ses ancêtres avant elle, Loanna est un peu fée, un peu sorcière… Elle est envoyée auprès d’Aliénor avec une mission : devenir son amie, sa conseillère, son ombre, et faire en sorte qu’elle épouse un jour Henri, l’héritier d’Angleterre qui n’a encore que quatre ans.
Loanna noue une tendre amitié avec Aliénor, dans cette cour d’Aquitaine aux mœurs très libres. Mais le destin contrarie ses plans : Aliénor est donnée en mariage à Louis VII, le terne roi de France. Qu’à cela ne tienne, Loanna la suit à la cour de France… Car tant qu’Aliénor ne donne pas d’héritier mâle à Louis, rien n’est perdu pour Henri !

 

AUTEUR

Mireille Calmel

Mireille Calmel a l’habitude de dire que l’écriture lui a sauvé la vie. Car lorsque, à l’âge de 8 ans, elle tombe gravement malade et est déclarée perdue, Mireille commence à écrire, par besoin d’extérioriser sa peur, mais aussi parce qu’elle croit profondément que tant qu’elle écrira, elle ne mourra pas. Et inexplicablement, bien que les médecins aient renoncé, la maladie régresse. Peu à peu, Mireille reprend des forces, recommence à marcher. Elle travaille avec acharnement ses cours par correspondance, sans jamais cesser d’écrire : 250 poèmes, des chansons, un roman… Ce n’est qu’à quinze ans qu’elle retrouve une vie pleinement normale. Elle ne pense plus qu’à écrire, lire, chanter, vivre à tout prix. Elle écrit des chansons, des nouvelles, des pièces de théâtre, dont l’une destinée aux adolescents sera couronnée d’un prix, chante dans les bals populaires, organise un festival de théâtre, monte des spectacles sur différentes scènes à travers la France… En 1995, elle dépose un dossier d’insertion et obtient le RMI pour écrire ce qui deviendra Le lit d’Aliénor. Cinq ans après, elle envoie son manuscrit à Bernard Fixot, avec qui elle signe son premier contrat. Et c’est le succès : plus de 100 000 exemplaires vendus en librairie en France, 800 000 exemplaires vendus dans le monde… Deux ans après, les héroïnes de son Bal des Louves rencontrent le même engouement auprès du public. Mireille Calmel vit en Aquitaine, à Saint-Christoly-de-Blaye, avec son mari et ses enfants.

Suggestions