Lady Pirate Tome 1 : Les Valets du roi

Auteur


Parution: 21Mai 2005
Pages: 1024
Format: 132mm x 198mm
Prix: 6.97 $
ISBN: 978-2-845-63196-0


Lady Pirate Tome 1 : Les Valets du roi

Charnelle, violente et passionnée, la légendaire pirate Mary Read est une héroïne telle que Mireille Calmel excelle à les faire vivre, depuis Le Lit d’Aliénor et Le Bal des louves.

Londres, 1696.

Déguisée en garçon depuis son enfance pour recevoir une éducation, Mary garde ses habits masculins quand elle doit se débrouiller seule, après l’assassinat de sa mère. Le sort semble s’acharner contre elle lorsque le bateau sur lequel elle a trouvé refuge est attaqué par des corsaires. C’est pourtant son destin qui se joue ce jour-là. Tombée sous le charme de Claude de Forbin, le capitaine, elle découvre l’exaltation des joutes – maritimes et amoureuses…
Mais sa nature féminine l’empêche de rester sur le navire. C’est à la cour du roi Jacques, à Saint-Germain-en Laye, que ses aventures vont continuer. Intrigues de palais et complots se trament, au sein desquels Mary ne perd jamais du vue son but : percer le secret d’un pendentif qu’elle a volé à son oncle. Cela la mènera bien plus loin qu’elle ne pouvait l’imaginer.

 

AUTEUR

Mireille Calmel

Mireille Calmel a l’habitude de dire que l’écriture lui a sauvé la vie. Car lorsque, à l’âge de 8 ans, elle tombe gravement malade et est déclarée perdue, Mireille commence à écrire, par besoin d’extérioriser sa peur, mais aussi parce qu’elle croit profondément que tant qu’elle écrira, elle ne mourra pas. Et inexplicablement, bien que les médecins aient renoncé, la maladie régresse. Peu à peu, Mireille reprend des forces, recommence à marcher. Elle travaille avec acharnement ses cours par correspondance, sans jamais cesser d’écrire : 250 poèmes, des chansons, un roman… Ce n’est qu’à quinze ans qu’elle retrouve une vie pleinement normale. Elle ne pense plus qu’à écrire, lire, chanter, vivre à tout prix. Elle écrit des chansons, des nouvelles, des pièces de théâtre, dont l’une destinée aux adolescents sera couronnée d’un prix, chante dans les bals populaires, organise un festival de théâtre, monte des spectacles sur différentes scènes à travers la France… En 1995, elle dépose un dossier d’insertion et obtient le RMI pour écrire ce qui deviendra Le lit d’Aliénor. Cinq ans après, elle envoie son manuscrit à Bernard Fixot, avec qui elle signe son premier contrat. Et c’est le succès : plus de 100 000 exemplaires vendus en librairie en France, 800 000 exemplaires vendus dans le monde… Deux ans après, les héroïnes de son Bal des Louves rencontrent le même engouement auprès du public. Mireille Calmel vit en Aquitaine, à Saint-Christoly-de-Blaye, avec son mari et ses enfants.

Suggestions