L’Impératrice de la soie Tome 2 : Les Yeux de Bouddha

Auteur


Parution: Mars 2004
Pages: 1024
Format: 132mm x 198mm
Prix: 29.95 $
ISBN: 978-2-845-63168-7


L’Impératrice de la soie Tome 2 : Les Yeux de Bouddha

Sur la fabuleuse Route de la Soie, l’aventure de la rencontre entre l’Orient et l’Occident…

D’oasis en oasis, de monastère en monastère, la Route de la Soie est devenue le théâtre d’une gigantesque course-poursuite. Une guerre de religion est déclarée, dont l’arme secrète est la soie. Avec leurs complots et leurs rêves de pouvoir, les puissants chefs d’églises ont déréglé l’équilibre des forces : tous, désormais, bouddhistes et représentants des religions occidentales, se sont lancés dans des activités clandestines. Sur les marchés de la capitale chinoise, la soie frauduleuse abonde, au grand dam de la police d’État. L’Impératrice veille en personne sur l’enquête… tout en entretenant des rapports troubles avec les trafiquants.

Dans une des oasis, le moine bouddhiste Cinq Défenses rencontre une jeune chrétienne. C’est le coup de foudre. Submergés par la passion, ils décident de fuir ensemble par la Route de la Soie, avec les Jumeaux Célestes, ces bébés mystérieux dont Cinq Défenses a la charge.

Quand ils parviennent à Chang An, la capitale chinoise, ils tentent de gagner quelques taels en vendant des remèdes sur les marchés, où les Jumeaux Célestes sont très remarqués. L’Impératrice Wuzhao en personne demande à les voir. Touchée par leur curieux équipage, elle leur promet son aide et les cache au palais. Mais bientôt, à cause d’une malveillance ils devront se jeter de nouveau sur les routes, en confiant les Jumeaux à l’impératrice. Grâce à la petite fille mi-humaine mi-singe, symbole d’une réincarnation étonnante, les enfants deviennent un atout majeur entre les mains de l’ambitieuse jeune femme qui, lorsque ses folies érotiques et les affaires de l’État lui en laissent le temps, s’occupe d’eux avec beaucoup d’affection. Mais le chemin vers le pouvoir sera long et périlleux, d’autant que, à l’autre bout de la Route, se met en marche le puissant tantriste Nuage Fou, au cerveau dévasté par l’opium mais à la capacité de nuisance intacte.
Les coups montés, les rumeurs et les enlèvements, les rebondissements abondent dans le deuxième tome de cette trilogie d’une ampleur sans précédent. José Frèches entraîne le lecteur depuis l’Inde du Nord jusqu’à la Chine, en passant par le Tibet, le long de la Route de la Soie, cette fabuleuse voie d’échanges commerciaux, culturels et religieux.

Roman des religions, roman des échanges et de la fascinante découverte de l’autre, roman du pouvoir et de l’appât du gain, mais surtout roman d’amour et d’aventures… L’Impératrice de la Soie est aussi, d’une certaine façon, le roman de la naissance d’un monde sans frontières.

AUTEUR

José Frèches

José Frèches est né le 25 juin 1950 à Dax, dans les Landes. Jusqu’à ses 18 ans, la France ne sera pour lui que le pays de ses vacances. Il aura la chance de vivre à Sao Paulo, Rome, Lisbonne… Étudiant à l’Institut d’Études politiques d’Aix-en-Provence, il suit également un cursus en histoire de l’art, parce que les objets anciens le passionnent depuis qu’il est petit ainsi qu’en chinois, parce que la lecture de Tintin et le lotus bleu lui a donné envie d’en savoir plus sur la civilisation et la langue chinoise. En 1970, il prépare le concours de conservateur de musées de France et devient à 21 ans conservateur du musée Guimet à la section Chine. Conservateur, maître de conférences à l’École du Louvre, inspecteur des musée de provinces, puis diplômé de l’ENA en 1978, José Frèches a rempli de nombreuses fonctions dans la communication, l’audiovisuel et la culture (création de la Vidéothèque de Paris, président du Midi Libre…). Aujourd’hui entre autres activités il anime une agence parisienne de communication et dirige une galerie d’art et d’antiquités dans le Gard. Il a lancé en 2005 la première Biennale internationale d’Art contemporain chinois à Montpellier, témoin de la formidable expansion de la Chine et de sa culture. En 2010, il est responsable du pavillon français à l’exposition universelle de Shangaï. Grand romancier de la Chine ancienne, il a conquis le public avec ses séries romanesques : Le Disque de jade, L’Impératrice de la soie, L’Empire des larmes…qui ont connu un immense succès et sont traduites dans plus de 21 langues.

Suggestions