Henri IV – Un roi français

Auteur


Parution: Novembre 2016
ISBN: 978-2-845-63775-7


Henri IV – Un roi français

L’incroyable destin d’Henri IV, le roi qu’on voulait abattre.
Un récit saisissant qui se lit comme un roman.

Il est le roi de France et de Navarre qui a voulu dépasser les clivages et faire vivre ensemble catholiques et protestants en signant l’édit de Nantes. Henri de Navarre, le huguenot, s’est converti au catholicisme pour réussir cette alliance. Il en est mort : le vendredi 14 mai 1610, Jean-François Ravaillac, catholique exalté originaire d’Angoulême, poignarde le souverain dans son carrosse arrêté devant le Louvre. Ravaillac voulait en finir avec « cet hérétique paillard, parjure et renégat » dont la conversion n’était que façade et qui voulait « faire la guerre au pape et perpétrer une Saint-Barthélemy des catholiques le jour de Noël ».

Dans un texte haletant, Max Gallo dresse le portrait d’Henri IV, ce béarnais vigoureux, grand amateur de chasse au cerf et au daim, imbattable au jeu de paume, fou de femmes – « jamais, dira-t-on, la cour n’a autant ressemblé à un bordel » – et qui n’aura de cesse, dans un mélange de fermeté et de négociation habile, de consolider l’État, d’administrer une saine justice et d’éviter que la France sombre dans la guerre civile.

Dans son récit, Max Gallo se glisse dans la peau de Ravaillac, l’homme aux cheveux roux. On l’entend ruminer son obsession, puis s’approcher du souverain et porter le coup fatal. La reine, Marie de Médicis, pleurera son époux durant neuf nuits. Puis elle recommandera un boucher pour infliger à Ravaillac les pires supplices.

AUTEUR

Max Gallo

Max Gallo a toujours conduit de front une œuvre de romancier, d’essayiste et d’historien. Ses romans s’organisent souvent en suites romanesques : La Baie des Anges ; Les Hommes naissent tous le même jour et La Machinerie humaine – série de dix romans qui se donne pour objet de peindre des destins français dans les dernières décennies : le premier titre, intitulé La Fontaine des Innocents, est paru en 1992, ; et le dernier, Le Jardin des Oliviers, en mars 1999. Historien – agrégé d’histoire, docteur ès lettres, longtemps enseignant –, Max Gallo, avant de publier Napoléon et De Gaulle, est l’auteur de nombreuses biographies (Jaurès, Robespierre, Garibaldi, Vallès… ) et d’études d’ensemble (ainsi Les Clés de l’histoire contemporaine). Il a été éditorialiste à l’Express, a dirigé la rédaction du Matin de Paris. Un temps député de sa ville natale, Nice, puis parlementaire européen, il fut aussi secrétaire d’Etat et porte-parole du gouvernement (1983-1984). Il n’exerce plus de fonction politique depuis plusieurs années et se consacre tout entier à l’écriture. Il a été élu le 31 mai 2007 à l’Académie française au premier tour, occupant désormais le fauteuil n°24 de Jean-François Revel.

Suggestions